En plein coeur de l'Hérault
Site officiel de la Ville de PAULHAN

Village circulaire

de l'an 1000

Site officiel de la Ville de PAULHAN

Un Patrimoine

conservé

Site officiel de la Ville de PAULHAN

Un environnement

préservé

Site officiel de la Ville de PAULHAN

Une ville

animée

Infos utiles

JEU DES REUSSITES 16/29 ANS

 Dans le cadre du projet #météoù ?, le Mouvement Rural de l’Hérault lance la première séance du « Jeu des Réussites », ce mercredi 31 mars de 15h à 17h dans les locaux du Mouvement Rural à Clermont l’Hérault.

Les rendez-vous « Jeu des Réussites » sont des animations (rôle play, jeux de rôles…) ouverts aux 16/29 ans qui contribueront à ce que les jeunes puissent être accompagnés dans leurs parcours en fonctions de leur besoins, attentes, questionnements.

Rompre l’isolement, retrouver du lien social, communiquer et faire avancer ces projets en jouant sont les objectifs de cette action.

Rejoins nous les mercredis 14 avril, 19 et 26 mai, 23 juin et 7 juillet de 15h à 17h au Mouvement Rural 34, 1 palce des Martyrs de la Résistance - Clermont l'Hérault.

N'hésitez pas à en parler autour de vous et partager l’information !!

 

Participez, Parlez-en autour de vous, Faîtes circulez l’information…

Journée Portes Ouvertes Virtuelle du Samedi 10 avril 2021 de 9h00 à 12h00.
  https://www.facebook.com/lycee.agri.gignac



NON AU HARCELEMENT !

Le harcèlement se définit comme une violence répétée qui peut être verbale, physique ou psychologique. Cette violence se retrouve aussi au sein de l’école. Elle est le fait d’un ou de plusieurs élèves à l’encontre d’une victime qui ne peut se défendre.
Lorsqu’un enfant est insulté, menacé, battu, bousculé ou reçoit des messages injurieux à répétition, on parle donc de harcèlement.

Les 3 caractéristiques du harcèlement en milieu scolaire :

  • la violence : rapport de force et de domination entre un ou plusieurs élèves et une ou plusieurs victimes.
  • la répétitivité : agressions qui se répètent régulièrement durant une longue période.
  • l’isolement de la victime : la victime est souvent isolée, plus petite, faible physiquement, et dans l’incapacité de se défendre.

Le harcèlement se fonde sur le rejet de la différence et sur la stigmatisation de certaines caractéristiques comme l’apparence physique, le sexe, un handicap, un trouble de la communication, l’appartenance àun groupe social ou culturel, des centres d’intérêts différents.
Le harcèlement revêt des aspects différents en fonction de l’âge et du sexe. Les risques de harcèlement sont plus grands en fin d’école primaire et au collège.

Si vous avez besoin d’écoute et/ou de prise en charge, que vous soyez enfants, adolescents, parents ou professionnels, contactez :
le N° VERT « NON AU HARCÈLEMENT» : 3020
Ouvert du lundi au vendredi de 9h à 20h et le samedi de 9h à 18h (sauf les jours fériés)


Si le harcèlement a lieu sur internet : N° VERT
« NET ÉCOUTE » : 0800 200 000

ouvert du lundi au vendredi de 9h à 19h


Ces 2 numéros sont gratuits, anonymes, et confidentiels.
Des psychologues et des professionnels de l’éducation sont à votre écoute.

#1 JEUNE, 1# SOLUTION

Pour orienter les jeunes en situation de décrochage, le gouvernement lance un dispositif d’accompagnement gratuit. 

Chaque année, 80 000 jeunes sortent du système scolaire sans qualification, et 60 000 mineurs se retrouvent sans études, ni formation ni emploi. Difficultés à s’insérer sur le marché du travail, risque accru de pauvreté… ces jeunes de 16 à 18 ans sont dans une situation de vulnérabilité.
 
A la rentrée 2020, l’obligation de formation a donc été prolongée de 16 à 18 ans. Dans le cadre du plan « 1 jeune, 1 solution », le gouvernement a mis en place, depuis le 14 janvier 2021, un numéro vert national d’accompagnement : le 0 800 122 500.

L’objectif est d’orienter les jeunes et de répondre aux interrogations des familles. Le service est accessible gratuitement du lundi au vendredi, de 9 h à 11 h 30 et de 14 h à 17 h. Au bout du fil, des conseillers évaluent la situation, puis guident les jeunes vers des acteurs régionaux pour trouver des solutions d'accompagnement au niveau local.

Après cet échange téléphonique, un rendez-vous est fixé dans un lieu proche du domicile : mission locale, centre d’information et d’orientation de proximité... Différentes solutions peuvent être explorées, en fonction de la situation : formation professionnelle, service civique, volontariat, microlycée, école de la seconde chance, apprentissage, etc.

« L’orientation proposée aux jeunes prend en compte les filières qui offrent des perspectives solides : écologique, numérique, sanitaire et social, par exemple », précise le gouvernement.